Le Tremblay-sur-Mauldre : Un poète en son village, SALAH STETIE, TISSERAND DES MOTS

Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, en collaboration avec le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse, la commune du Tremblay-sur-Mauldre rend hommage au poète franco-libanais Salah Stétié,

dimanche 20 septembre, à 10h30.
à l’espace Blaise Cendrars (en face de la mairie)

Ainsi jamais la chute du jour n’est-elle définitive. Ext. de d’une langue, éd. Fata Morgana, 2013.

Né en 1929 à Beyrouth, Salah Stétié s’est installé au Tremblay-sur-Mauldre (dans la maison ayant appartenu à Honoré d’Urfé au 17e siècle) en 1992, après une carrière diplomatique qui l’avait amené au Maroc, en Hollande et enfin en France, à l’UNESCO.

Son œuvre, principalement de poésie, doublée de nombreux essais et fictions, principalement publiée aux éditions Gallimard et Fata Morgana, est un pont entre l’Orient et l’Occident, sans nostalgie ni amertume.

Décédé le 19 mai dernier, Salah Stétié est enterré, selon ses vœux, au Tremblay, sous la pierre tombale réalisée par le sculpteur Jean Anguera.

La commune du Tremblay-sur-Mauldre a souhaité lui rendre hommage, mais aussi saluer par cette lecture le peuple libanais.

De Beyrouth au Tremblay
Choix des textes et montage : Jacques Fournier
Lecture par Véronique Helena Malvoisin et Jacques Fournier

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Respectons les gestes barrières : port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique à l’entrée
avec la collaboration du Parc Naturel Régional de la Haute-Vallée de Chevreuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.