Elus et parents d’élèves disent « NON à la fermeture d’une classe à Montfort-l’Amaury ». Soutenez et signez la pétition.

L’école communale de Montfort l’Amaury est exposé à la menace d’une nouvelle fermeture de classe pour la 2eme année consécutive. Les parents d’élèves et la mairie de Montfort-l’Amaury s’oppose à cette fermeture.

L’école communale de Montfort l’Amaury, compte actuellement 5 classes élémentaires et 3 classes de maternelles.

Le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) carte scolaire du premier degré qui s’est tenu le 21 février dernier a prononcé la fermeture d’une classe, sur la base des inscriptions enregistrées de septembre à décembre 2018, par la direction de l’école, soit 100 élèves enregistrés en élémentaire

La norme qui fixe les fermetures et les ouvertures : la NODER

La NODER ou NOrme DEpartementale de Référence ou « NODER des Yvelines » présente des seuils indicatifs justifiants la fermeture ou l’ouverture d’une classe du primaire. Pour Montfort-l’Amaury, pour maintenir 5 classes, il faudrait 101 élèves.

Quels sont les seuils indicatifs (moyenne d’élèves par classe) pour ouvrir ou fermer une classe de la NODER Yvelines ?

Type de classe Ouverture siFermeture si
REP* maternelle> 25=< 25
REP élémentaire>25=< 24
Hors REP, maternelle> 32,5=< 32
Hors REP, élémentaire, 1 classe >25=< 9
Hors REP, élémentaire, 2 à 5 classes >27=<25
Hors REP, élémentaire, 6 classes et + >27,5=<27

REP* : Réseau d’Education Prioritaire ; Montfort l’Amaury n’est pas dans un réseau d’éducation prioritaire.

La NODER par les effectifs

Le 21 février dernier, le couperet est tombé. C’est donc une fermeture de classe élémentaire qui est envisagée par le CTSD.
Les parents d’élèves sont consternés par cette décision qu’ils ne comprennent pas. En effet, une classe a déjà été fermée à la rentrée 2018.

Les parents sont inquiets suite à une décision de fermeture.

Le 21 février dernier, le couperet est tombé. C’est donc une fermeture de classe élémentaire qui est envisagée par le CTSD.
Les parents d’élèves sont consternés par cette décision qu’ils ne comprennent pas. En effet, une classe a déjà été fermée à la rentrée 2018. La décision de fermeture d’une nouvelle classe pour la deuxième année consécutive sur Montfort l’Amaury place l’école communale dans une situation défavorable face à l’école privée voisine.
En effet, quel parent souhaiterait inscrire son enfant dans une école en recul ?
Si une nouvelle fermeture de classe venait à être effective, ce serait un déclin irréversible pour l’école communale de Montfort-l’Amaury, ce qui pourrai engendrer de manière inexorable la fermeture d’une nouvelle classe, les parents n’ayant plus confiance dans le système public, ils seraient contraints de se tourner inévitablement vers le privé.

Un combat conjoint de la Municipalité et des parents d’élèves

Pour conserver l’intégralité des classes, le Maire de Montfort-l’Amaury, Hervé Planchenault, et les parents d’élèves représentés par Delphine Chavey, ont chacun exprimé leur consternation par une lettre à l’Inspecteur d’Académie. D’autre part, les représentants de parents d’élèves ont lancé une pétition recueillant à ce jour pas moins de 700 signatures. Des initiatives qui annoncent des rencontres avec l’Inspecteur de l’Education Nationale et le Directeur Académique.

Soutenir l’école communale de Montfort l’Amaury

NON A LA FERMETURE D’UNE CLASSE ELEMENTAIRE À L’ECOLE COMMUNALE DE MONTFORT L’AMAURY
https://www.mesopinions.com/petition/enfants/fermeture-classe-elementaire-ecole-communale-montfort/62318

Le processus de la carte scolaire

Les différentes opérations de gestion de la carte scolaire obéissent à un calendrier récurrent.

  • Décembre : Les directeurs des écoles doivent faire leurs prévisions et propositions pour la rentrée suivante jusqu’à début décembre.
  • Février : La base de données « Base Elèves » est mise à jour jusqu’à début février
  • Février-Mars, phase 1 : Le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) carte scolaire premier degré se tient en février-mars et arrête les mesures d’ouverture ou de fermeture du premier degré.
  • Juin, le CTSD phase 2 : Des évolutions significatives d’effectifs peuvent entraîner une annulation d’ouverture ou de fermeture de classe, voir d’ouverture de classe
  • Rentrée de septembre, le CTSD phase 3 : Des mesures d’ouvertures et de fermetures peuvent encore être prises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.