Un festival de pièces courtes, côté scène à Montfort l’Amaury, le samedi 14 avril 2018

Le festival « Côté Courtes, Côté Scène » fêtera son 4ème anniversaire au CML de Montfort L’Amaury.

Le samedi 14 avril 2018 à 15h00
au CML de Montfort L’Amaury.

A l’occasion de cette 4ème édition du festival « Côté Courtes, Côté Scène », 50 comédiens représentant 10 troupes qui viennent Ablis, Jouars Pontchartrain, Maisons Laffitte, Montfort l’Amaury, Poissy, Raizeux, Saint Arnoult en Yvelines, Saint Léger en Yvelines, Triel sur Seine et Verneuil sur Seine vont se retrouver pour vous présenter leurs créations.
Ces spectacles ne sont pas des extraits de pièces, mais de petites œuvres à part entière, ne se distinguant des pièces traditionnelles que par leur brièveté.

Les Cabotins auront l’honneur d’ouvrir ce festival et de le clôturer en présentant deux pièces tirées de leur spectacle 2017 « Soyons Fous ! ».

Vous êtes attendus nombreux pour passer 3 heures de rire et d’émotion en la compagnie de comédiens et comédiennes passionnés.

Entrée libre

Au programme

Les Cabotins de Montfort l’Amaury
Finissez vos phrases de Jean Tardieu : Une histoire d’amour naît sous nos yeux avec une rencontre, des retrouvailles… Une déclaration fougueuse, même si les personnages ne finissent pas leurs phrases.

Scène d’Envie de Jouars Pontchartrain
Les Pas perdus de Denise Bonal : Dans une gare, les gens passent, les vies passent. Ces instants dévoilés, les secrets de ces vies nous ressemblent parfois si fort.

Les Comédiens de la Tour de Triel sur Seine
Les amants d’Octave Mirbeau : Il s’agit d’une caricature cocasse et cruelle des conventions du langage amoureux entre deux amants qui se retrouvent certains soirs sur un banc

Andromède de Verneuil sur Seine
Scènes en liberté : Eva Péron de Copi : Dans le palais des Péron, Evita, icône vénérée du peuple argentin, vit ses derniers jours. Il est question d’héritage… entre le vrai et le faux, la vérité et le mensonge…

Les Jeux Dits de la Bruyère de Poissy
Le défunt de René De Obaldia : Deux femmes sur un banc…

*** pause ***

Le Grenier de la Rémarde de Saint Arnoult en Yvelines
Bataille navale de Jean-Michel Ribes : Un aristocrate et un barman livrent une « bataille » très symbolique sur un radeau à la dérive.

Les Tamalous de Raizeux
Caracalla de Dumanoir et Clairville : Dans un palais… Pièce parodique mettant en scène la Rome antique.

Andromède de Verneuil sur Seine
Scènes en liberté : Un fil à la patte de Georges Feydeau : Qui dit Georges Feydeau dit quiproquo. Un fil à la patte en a plus d’un. Nous allons nous concentrer sur Monsieur de Bois d’Enghien…

Compagnie de Long’Œil de Maisons Laffitte
Musée d’après Jean-Michel Ribes : Cinq femmes déambulent dans un musée… L’extravagant, le décalé, l’absurde les entrainent dans un domaine très éloigné de l’art. Tout dérape.

Scène Zen de Saint Léger en Yvelines
Notre petit cœur de Michèle Sebal Un rendez-vous scolaire…

La Comédia Del Ablys d’Ablis
Rendez-vous avec Didier de Pascal et Corinne Bidou : Un personnage téléphone. Une femme lui répond et ils conversent. Puis Didier reste seul…Interaction avec le public

Les Cabotins de Montfort l’Amaury
Conversation Sinfonietta de Jean Tardieu : Une chorale va interpréter une conversation banale comme une œuvre musicale ou un oratorio conduit par leur chef d’orchestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.