Gambais, un batracodrome pour sauver les batraciens des dangers de la route.

Pour la 9ème année consécutive, depuis le mardi 31 janvier 2017, c’est le début de l’opération « Batracodrome » sur la route de Gambais à Gambaiseuil à l’étang des Bruyères (Yvelines).

L’opération « Batracodrome » de Gambais est lancée. Cette action de protection des batraciens consiste à la mise en place d’un dispositif de sauvetage, avec  la pose d’un barrage plastic mis en place pour empêcher les batraciens sortant de leur hibernation de traverser la chaussée de la route départementale qui fait la liaison entre Gambais et Gambaiseuil.

Le ramassage des batraciens, s’effectue par des seaux disposés pour les 5 – 10 m le long de ce barrage.
L’objectif éviter l’écrasement de plus d’un millier de batraciens, qui à la fin de l’hiver, quittent les bois pour aller se reproduire dans l’étang, mais aussi à leur retour vers les bois. La pose du second barrage se fera dans quelques semaines pour cette fois éviter que les batraciens se fassent écraser au retour de l’étang des Bruyères vers la forêt.

Cette opération d’installation a été effectuée par l’association « ATENA78 », des volontaires locaux,  des élèves du CHEP du Tremblay sur Mauldre, en partenariat avec le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse, et les services de la mairie de Gambais.

Tous les matins une équipe de volontaires assurera le transfert des amphibiens, de l’autre côté de la route. C’est l’occasion d’effectuer des relevés de comptage des batraciens mais aussi d’obtenir des informations sur les espèces occupant le site.

Des tritons ramassés ce 1er février.
« J’ai déjà ramassé deux tritons », a annoncé Nicole Meyer, membre de l’Association Atena 78, responsable de l’opération, également élue locale, rencontrée cet après-midi sur place.
« Je suis venu voir les seaux encore fermé, et j’ai constaté que deux tritons sont rentrés dedans, j’ai pas encore fini, il doit y en avoir d’autres. Je vais enlevé les couvercles et nous commencerons les relevés demain. Les batraciens ont déjà commencé à traverser, c’est plus tôt que les autres années. Dans quelques jours, avec les nbénévoles, nous poserons la seconde bâche en plastique pour empêcher le retour des batraciens », précise Nicole Meyer.

plus d’infos
mairie de Gambais
le CHEP du Trembaly sur Mauldre
le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse
ATENA 78

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.