Fermeture de la N12 dans les deux sens de Plaisir à Méré le 20 mars 2016

Fermeture de la N12 dans les deux sens ainsi que la bretelle d’entrée n°13b,

panneau_route-barréele dimanche 20 Mars 2016 de 06h00 à 11h00

de la commune de Plaisir(78) PR 33 à la commune de Méré (78) PR 43
à la suite d’une battue administrative aux sangliers.
la fin de l’alerte est prévue le 20 mars pour 11h00.

Des déviations sont mises en place
Vers Paris:
Les usagers circulant sur la N12, en direction de Paris seront déviés par la D912 et la D58 en direction de Jouars-Pontchartrain puis Saint Quentin en Yvelines jusqu’à l’échangeur de Plaisir en direction de Paris.

Les usagers circulant sur la D134 et voulant prendre la N12 à l’échangeur « Grande Croix » seront déviés par le D912 direction Saint Quentin en Yvelines puis la D58 jusqu’à l’échangeur Plaisir en direction de Paris.

Vers la province:
Les usagers circulant sur la N12, en direction de Dreux seront déviés par la D58 direction Plaisir-La-Mare aux Saules, puis la D912 en direction de Jouars-Pontchartrain jusqu’à l’échangeur de la « Demi-voûte » à Neauphle le Vieux où ils récupèreront la N12 en direction de Dreux.

sce Sytadin (direction des routes Ile de France)

@sytadin

 

NDLR : Un arrêté a été pris par la préfecture

Article 1er : Une battue administrative aux sangliers sera organisée sous la responsabilité de Monsieur Pascal CORDEBOEUF lieutenant de louveterie dans le département des Yvelines, le dimanche 20 mars 2016 de 6h00 à 11h00, sur les communes de Jouars-Pontchartrain  et de Plaisir, sur les talus de l’emprise de la RN12 du PR 35 au PR 38.
Il pourra être suppléé par messieurs DRUYER Joël et WILMSEN Christian, lieutenants de louveterie des circonscriptions voisines et   assisté  par  tous  les   lieutenants  de   louveterie  nommés sur le département des Yvelines.
Monsieur Pascal CORDEBOEUF sera assisté d’un maximum de 70  rabatteurs et tireurs postés munis de fusils, d’arcs et titulaires du permis de chasser dûment validé. Les tirs seront effectués de manière fichante.
Le devenir des sangliers abattus relève de la responsabilité des lieutenants de louveterie.

l’arrêté est consultable sur le site de la préfecture dans le registre édité ce 18 mars 2016 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.