Beynes, Limay, opération « SEQUANA » : simulation d’une crue majeure le 12 mars 2016

Dans le département des Yvelines les sites de Beynes et Limay  accueilleront des opérations en situations réelles, dans le cadre d’une opération de simulation francilienne intitulée « SEQUANA ».

Beynes-Limay_Idf_exercices-crues_2016-03à Beynes

le samedi 12 mars 2016, de 14h à minuit, au camp de Frileuse
Simulation pour des exercices de Sauvetage sur un site d’éboulement avec recherches cynotechniques et opérations de reconnaissance sur site par moyen héliportés avec caméra jour/nuit et hélitreuillages
Sur Beynes l’opération « SEQUANA » mobilisera une cinquantaine d’intervenants issus de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris, des pompiers des Services Départementaux d’Incendie et de Secours d’Ile-de-France, et des pompiers européens.

à Limay

le samedi 12 mars 2016, de 13h à 19h
Simulation pour des opérations de dépollution (récupération de polluant fictif) et opération NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique)

Cet événement se déroulera du 7 au 18 mars 2016.

Il se basera sur un scénario précis, intitulé « SEQUANA », il réunira les services des préfectures, collectivités territoriales, 1.500 militaires et 87 partenaires publics et privés, renforcés par des effectifs d’une centaine de personnes en provenance de quatre pays européens (Belgique, Espagne, Italie et République Tchèque).

Le week-end du 12 et 13 mars 2016, 7 exercices de terrain de  simulation de gestion d’une crue majeure de la Seine se dérouleront en Ile-de-France, sur les communes de Paris, Valenton (94), Saint-Denis (93), Limay, Beynes (78), Gennevilliers (92), Port (92).

plus d’infos sur l’opération Séquana :
site de la préfecture des Yvelines
Site de la préfecture de police

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.