Yvelines, Hauts de Seine, vers une fusion.

Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines, une Fusion bien avancée pour des économies financières et une mutualisation des moyens.

78-92_fusion_2016-01Après une réforme territoriale des régions, des intercommunalités qui s’agrandissent en fusionnant, la création de communes nouvelles, des départements souhaitent fusionner dans ce mille feuilles territorial. Les collectivités territoriales réagissent alors que l’État diminue d’année en année leurs ressources financières. Les départements ne font pas exception à la règle, les Yvelines qui ont vu leur dotation réduite de 145 millions d’euros en 2013 à 13 millions d’euros environ, engage avec les Hauts de Seine un processus de fusion.

Le département des Hauts-de-Seine se rapproche des Yvelines
Déjà évoqué depuis plusieurs mois, cette fusion pourrait être effective dans les deux ans. Elle devient nécessaire afin d’effectuer, des économies financières alors que l’État diminue leurs ressources,  mais aussi une mutualisation des moyens, tout en étant plus efficace sur le terrain « déclare Patrick Devedjian dans le Talk du figaro » . Cette fusion représenterait une entité territoriale de 3 millions d’habitants, à cheval sur la métropole du Grand Paris créée ce 1er janvier 2016.
Le 12 janvier prochain, les deux présidents des conseils départementaux, Pierre Bédier pour les Yvelines et  Patrick Devedjian pour les Hauts de Seine, présenteront des exemples concrets de mutualisation entre les deux départements lors de leurs vœux aux élus locaux des deux départements.

 maj le 06/01/2016

Y aura-t-il un jour un département unique Yvelines-Hauts-de-Seine ?

De la province Ile de France à la Région Ile de France
1790 : 3 départements pour la province « Ile de France »
La Seine-et-Oise, la Seine et Marne et la Seine furent créées à la Révolution française, le 4 mars 1790 à partir d’une partie de la province d’Île-de-France.

1965-1968 : la réorganisation de la Région parisienne
Lors de la réorganisation de la région parisienne en 1965, le nombre de départements a été porté de trois à huit.
– La Seine fut remplacé par ceux de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, et du Val-de-Marne, les trois derniers composant « la petite couronne »,
– La Seine-et-Oise fut réorganisé en départements non limitrophe de Paris en Val-d’Oise, Yvelines, Essonne,
– La Seine-et-Marne conservant son appellation et son territoire.
Les départements « extérieurs » issus de  Seine-et-Oise et de Seine-et-Marne composent « la grande couronne »

img sce franceTV

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.