Saint-Rémy l’Honoré, Elections municipales validées le 16 décembre 2014

Le 16 décembre 2014, les élections municipales de la commune de Saint-Rémy l’Honoré sont validées par le tribunal administratif de Versailles.

panneau_stremylhonoreC’est peut-être la fin d’une guerre de clocher pour ce petit village yvelinois de 1430 habitants. Pour rappel les élections municipales de mars dernier furent annulées par le TA de Versailles, sur le fait qu’une distribution d’un soutien du précédent maire, qui ne se présentait pas, soutenant son adjoint aux finances numéro deux de l’équipe qui a gagné au second tour de l’élection municipales de Mars dernier obligeant les électeurs saint-rémois à retourner aux urnes.

Des quatre listes présentes aux élections de mars, les lignes avaient bougées à la suite de deux fusions pour n’avoir plus que deux listes pour cette seconde élection du 5 octobre, qui se sont déroulées sur un seul tour. Les saint-rémois avaient largement plébiscité la liste sortante qui avait 162 voix d’avance, montrant que les habitants souhaitaient que la commune retrouve calme et sérénité, et que la page soit ainsi tournée.

Malgré un résultat de 61,41% contre 38,59%, il y eu a nouveau trois recours déposés contre Toine Bourrat et ses colistiers par la tête de liste Catherine Lapierre et son second Nicolas Jacot Carmichael. Lors de l’audience en date du 2 décembre, la rapporteur de la république avait conclu au « Rejet au fond ». Dans son délibéré du 16 décembre le tribunal a confirmé que  » Les protestations de M. Jacot-Carmichael et de Mme Lapierre sont rejetées », les condamnant à verser 500€ chacun à Mme Bourrat et ses colistiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.