Annulation du schéma régional éolien d’Ile-de-France (SRE)

Le schéma régional éolien d’Ile-de-France annulé par jugement du Tribunal administratif du 13 novembre 2014

sre_2012C’est à la suite de requêtes déposées par plusieurs associations courant 2013, que le tribunal administratif de Paris a annulé le Schéma régional éolien d’Ile-de-France, validé par l’arrêté préfectoral du 28 septembre 2012, notamment au motif « que l’absence d’évaluation environnementale est susceptible d’avoir exercé une influence sur le contenu de ce schéma et, dès lors, sur son approbation par l’autorité préfectorale »

Ce schéma régional prévoyait qu’en Ile de France, 100 à 180 éoliennes pourraient être implantées d’ici à 2020.

Les communes de la CC Coeur d’Yvelines susceptible de recevoir une ou des éoliennes, alors qu’il existe de  fortes contraintes

Auteuil-le-Roi, Autouillet, Bazoches-sur-Guyonne,  Beynes, Boissy-sans-Avoir, Flexanville, Galluis, Garancières, Goupillières, Grosrouvre, Jouars-Pontchartrain, La Queue-lez-Yvelines, Le Tremblay-sur-Mauldre, Les Mesnuls, Marcq, Mareil-le-Guyon, Méré, Montfort-l’Amaury, Neauphle-le-Château, Neauphle-le-Vieux, Saint-Germain-de-la-Grange, Saint-Rémy-l’Honoré, Saulx-Marchais, Thiverval-Grignon, Thoiry, Vicq, Villiers-le-Mahieu, Villiers-Saint-Frédéric,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.