Le radar vitesse de Coignières – Maurepas, une amende doublée, jackpot pour l’Etat et les collectivités.

Une machine à sous, véritable jackpot, avec une amende doublée pour ce radar de vitesse, installé sur la RD13 sur Coignières avant Maurepas.

Installé sur la RD13, dans le sens le Tremblay sur Mauldre ou Jouars-Pontchartrain vers Maurepas, ce radar est situé hors agglomération dans une zone limitée à 50 km/h, par le conseil général, à la suite d’accidents.

Depuis son installation, ce radar a subi de nombreuses dégradations :  brulés, détruits, graffité, tronçonné, recouvert d’un plastique noir, il a toujours été remplacé après quelques jours, et c’est à nouveau un radar tout neuf,  payé par le contribuable, qui flash, qui flash.

Dépasser de  quelques kilomètre heure la vitesse, semble anodin, mais  vous recevez quelques jours après, l’amende à payer.

90 €, c’était  le montant réclamé par les services de l’Etat, alors que l’amende aurait du être de  45€, correspondant à une implantation du radar dans une zone  hors agglomération.

Combien de conducteurs  ont réglé  cette amende injustement doublée.

Vous avez été flashé par ce radar, regardez bien votre avis de contravention, et regardez bien le montant de l’amende à régler. Si l’erreur persiste, reclamer dès réception de votre avis.

C’est arrivé à un saint-rémois, qui a contesté l’amende. Face à un Etat qui refuse de reconnaitre ses erreurs, ce saint-rémois a obtenu en partie gain de cause.

«Je  me suis fait prendre pour  quelques kilomètres heure en plus, un dimanche matin de février.

Après analyse de l’avis de contravention, j’ai produits dans les délais, une contestation justifiée « comme dit l’administration», ayant constaté cette erreur de l’administration.

J’ai appelé Rennes, nous ne sommes pas compétent, faite un courrier de contestation avec les pièces jointes (arrêté du conseil général en charge de la voirie), sans oublier de consigner les 135€ (correspondant à l’amende forfaitaire de l’avis envoyé). 

Contestation est donc envoyée à l’OMP de Rennes (Officier du Ministère Public), incompétent, qui transmet à l’OMP local de Rambouillet, qui étudie le dossier. C’est  une fin de non recevoir, tout en validant  l’amende à 45€ au vu des pièces fournies. Ayant réclamé en dehors des trois jours, c’est donc une amende forfaitaire de 68 €, qui est appliquée à régler dans les 45 jours, alors que l’erreur vient de l’Administration.

J’ai essayé de savoir auprès des services compétents si le changement à été effectué par les services de l’Etat. Impossible à savoir dans cette nébuleuse des services.  Ce sera donc un courrier qui sera transmis à la préfecture en signalant cette erreur» .

Combien de conducteurs ont réglé 90€ au lieu de 45 € ?

Quoi qu’il en soit, quelque soit notre opinion,  limitons et respectons la vitesse.

2 comments for “Le radar vitesse de Coignières – Maurepas, une amende doublée, jackpot pour l’Etat et les collectivités.

  1. dfp
    13 juin 2020 at 17 h 21 min

    90euros si en agglo, moins sinon, or ce radar est hors agglo, mais considere comme en agglo
    Si qqn a ce qu il faut pour contester (le dossier) je suis prenneur
    J etais dans le sens coignoeres>jouars

  2. Gork
    31 janvier 2016 at 20 h 53 min

    La classe 4 correspond bien à un excès de vitesse inférieur à 20 km/h en ville ou dans une zone limitée à 50km/h…
    Donc, dans ce cas, rien à redire… malheureusement pour moi… Je viens donc de payer mes 90€ pour une vitesse retenue de 53km/h…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.